Architoip.com :: Voir le sujet - La VOIP est-elle une MENACE pour les téléphonistes ???
liste de forum SécuritéHome     FAQFAQ     ProfilProfil     S'enregistrerS'enregistrer     ConnexionConnexion  

La VOIP est-elle une MENACE pour les téléphonistes ???

Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Auteur Message
marc.chutet
Site Admin
Site Admin


Inscrit le: 22 Mai 2004
Messages: 355
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Sam Oct 09, 2004 1:29 pm    Sujet du message: La VOIP est-elle une MENACE pour les téléphonistes ??? Répondre en citant

Posté le Samedi 09 octobre 2004 @ 10:43:05 par le webmaster suite à une discussion avec Franck Boissier (webmaster d'ILOTECH.COM)

Suite à la dernière news letter de PABX-FR (notre partenaire) et aux différents articles dans les journaux spécialisés et au livre blanc du cabinet CESMO, ILOTECH et PABX-FR lance un coup de gueule commun sur l'évolution de notre métier et des capacités des techniciens télécoms par rapport à la VoIP et ToIP.

PABX-FR : La VOIP est-elle une menace pour les téléphonistes ? Tout dépend on l'on se place et comment notre communauté va réagir à cette technologie. Soyons clair, les informaticiens réseaux ne PEUVENT PAS offrir aux clients des services de téléphonie complexes, car ce n'est PAS DU TOUT leur métier. Alors quand Cesmo ou d'autres sociétés, indiquent clairement que le métier de téléphoniste est mort et qu'il faut prendre toutes les parts du marché, cela mérite réflexion et plusieurs actions des téléphonistes. Je pense très clairement qu'un nouveau métier hybride TELEPHONISTE-RESEAUX est né !!!

ILOTECH : Dans le journal des télécoms du mois de septembre, un petit article nommé "La VoIP, une menace pour les téléphonistes ?" expose les envies des intégrateurs de données qui pensent que la ToIP est un marché fortuit pour leurs activités et que les installateurs de solutions de télécommunications d'entreprises ne sont pas un obstacle majeur, il faut du sérieux quand on parle de réseaux d'après ces personnes. La société Par-s-on France répond tristement (On a presque pleuré) en précisant "qu'ils vont être obligés de réduire leurs marges sur le matériel et qu'il vas falloir faire plus de services, mais que vont devenir nos techniciens", la société TR Services remonte un peu le niveau de l'article par la voix de M. Martin "la VoIP est une aubaine pour le métier mais qu'il faut accentuer les efforts sur la formation pour avoir des compétences globales dans la voix et la données", notre avis, cela ne sera pas bien difficile, c'est si facilement l'info Wink .

Les formations de futures techniciens ayants les compétences de réseaux d'entreprise (voix et données) sont en plein essor, Bac Pro MRMIM, Titre professionnel TRTE, Titre professionnel TSRITE etc... On voit bien que certaines société et institutions, dont les pouvoirs publics, font le nécessaire à l'évolution de ce métier sans aucun a priori. Reste les techniciens en poste actuellement, les installateurs télécoms doivent investir dans la formation vers le réseaux et PABX-FR et ILOTECH s'inscrivent dans cette logique, nous sommes là pour que les expériences et connaissances se partagent entre tous, le savoir appartient à l’humanité.

Les sociétés de services informatiques qui pensent que la ToIP est un nouveau marché pour eux seul se trompent largement. Les métiers de la télécommunication d'entreprise existe depuis plus de 80 ans et ceux des réseaux informatique d'entreprise depuis a peine 20 ans, il y a un sacré boulot à faire pour rattraper toutes les expériences acquissent depuis tous ce temps, sans compter que le media le plus utilisé en entreprise reste toujours le téléphone et qu’il est fiable à 99,999% (grâce aux techniciens) ce qui n’est pas le cas des matériels et systèmes utilisés en informatique et réseaux de données.

Arrêtons de nous battre et travaillons ensemble, les services aux clients n’en seront que plus renforcés, le transport de la téléphonie converges vers les réseaux de données qui eux se voient acquérir le sens du service avec la télécommunication d’entreprise.

Nous vous invitons à lire l'article paru dans le journal des télécoms du mois de septembre ainsi que le livre blanc "Téléphonie sur IP" du cabinet de consulting CESMO, ces documents étant protégés par le code de la propriété intellectuelle nous ne pouvons vous les fournir.

Un sujet dans le forum d'ILOTECH "VoIP et ToIP" est ouvert ICI , nous attendons vos participations.

PABX-FR et ILOTECH

MRIM : Micro Réseaux Installation Maintenance
TRTE : Technicien réseau et Télécommunication d'Entreprise http://www.cncp.gouv.fr/fiche_gp.php?idfiche=226&PHPSESSID=389677bea3d97e6edfcf3afcab6c3589
TSRITE : Technicien Supérieur en Réseau Informatique et Télécommunication d'Entreprise http://www.cncp.gouv.fr/fiche_gp.php?idfiche=1260&PHPSESSID=389677bea3d97e6edfcf3afcab6c3589

Cordialement,
Marc Chutet
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auteur Message
philnext
Posteur Expert ou Bavard
Posteur Expert ou Bavard


Inscrit le: 29 Mai 2004
Messages: 99
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Jeu Oct 14, 2004 9:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que le pb n'est pas tant au niveau des tech. que des constructeurs. En effet on voit de + en + de constructeurs IP venir sur la téléphonie (Cisco, 3com...) alors que l'inverse n'est pas vrai. Comme ces sociétés ont une bonne image auprès des services informatiques qui de + en + gèrent les télécoms, ils prennent des parts de marché aux constructeurs 'classiques' de PABX. Et comme ces boites ont l'habitude de travailler avec des intégrateurs informatiques plutôt qu'avec des téléphonistes. Comme en plus ces constructeurs IP sont plus ouverts que les constructeurs classiques (notamment en terme de transmissions d'information) ça devient plus facile pour eux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Auteur Message
marc.chutet
Site Admin
Site Admin


Inscrit le: 22 Mai 2004
Messages: 355
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Jeu Oct 14, 2004 10:03 pm    Sujet du message: Réponse Répondre en citant

Bonsoir, je ne suis pas trop d'accord, mais chacun à le droit de s'exprimer

Le seul problème qu'il peut y avoir au niveau des techs :
1) C'est qu'il ne veut pas changer fondamentalement de métier en s'adaptant
2) le technicien isolé par son employeur qui ne veut pas le faire aller en stage, se retrouve alors bien seul (les stages sont chers, les infos sont diffusées dans toutes les langues et partout, mais il faut les trouver et les assimiler, ce dont une petite minorité n'a pas les moyens)
3) ou alors le tech autodidacte qui a plusieurs copains, et SURTOUT des sources d'informations fiables...

Ce n'est pas vrai du tout pour la transmission d'informations techniques, et sachez que certaines solutions IP ne sont pas interopérables entre eux !!!!!!!!!
Alors, l'information ou plutot l'application des normes existantes, c'est du vent.
Il y a plusieurs versions de H323 sur certains systèmes et les postes IP de plusieurs constructeurs ne sont pas tous interopérables entre eux.
Et les normes proprietaires ??? et la Qos ???
Vous trouvez que c'est un monde meilleur la TOIP comparé avec un PABX traditionnel qui lui est sans bug, sans coupure de courant, sans virus, sans patch d'OS tous les quinze jours ???

Très sérieusement, pour moi la TOIP représente à 80% l'avenir de notre métier (QUI EST EN TRAIN D'EVOLUER), et les téléphonistes doivent evoluer en même temps et en phase de ce marché.
Mais pas question que les grosses SSII et informaticiens prennent toutes nos parts de marchés parce qu'ils savent gérer du routage IP ! (et ils se foutent de la Qos chez certains clients).
Ils ne pensent qu'à l'argent de ces nouveaux contrats !

Et si t'es téléphoniste, tu sera content d'être au chomage alors qu'un informaticien boutonneux prendra la tienne ?
Non, réagissons intelligemment si possible avec les dirigants des installateurs encore français sur notre sol.

Seul les téléphonistes ont une grosse experience des utilisateurs de la téléphonie, de la gestion de la voix, des échos, de leurs attentes complexes, de la gestion casse-tete des plans de num et ils connaissent par coeur leurs installations qui sont déjà IP nativement sur plusieurs modèles et chez plusieurs constructeurs.
Un informaticien ne connait pas un filtrage patron-secretaire, ni la table ZABPQ, ni les réseaux complexes (backbones de 23 000 postes),etc...

Cisco par exemple, copie carrement les focntions de téléphonie, car elles sont inexistantes depuis le début du produit (mais, c'est vrai qu'ils s'ameliorent de jour en jour).
Novateur ? Pas du tout, la compression de voix existait avant eux.

Je sais tout s'apprend, et même des deux côtés.
Mais je pense que les prestataires internes ou externes doit se réorienter comme suit :

Les informaticiens réseaux doivent s'orienter comme fournisseur de réseau IP et administrateur de service ainsi que pour la qualité de Qos nécessaire à tout réseau de ce type en temps réel pour la téléphonie.
Les téléphonistes doivent apprendre le routage ip, la Qos, les couches, bref tout ce que j'ai eu dans un stage de complément qui m'a permis d'en savoir beaucoup plus qu'un autre stage.

Et tout ce petit monde travaillera la main dans la main chez chaque client, sauf si un patron préfere faire du chantage.

Mais mon message principal, c'est que ce ne sont pas les informaticiens qui ont inventés le téléphone !
Et de deux, en cas de coupure de courant ou de virus, le téléphone fonctionne toujours quand même dans 99% des cas.

Bien cordialement
Marc Chutet
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auteur Message
franck72
Posteur débutant
Posteur débutant


Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 16
Localisation: sarthe

MessagePosté le: Lun Jan 17, 2005 12:21 pm    Sujet du message: La TOIP dangeureuse pour la téléphonie non bien sur Répondre en citant

La TOIP sera l' aboutissement de la téléphonie car vu que les réseaux MAN se dévelloppent de + en + la demande du client pour l'investissement sera de pouvoir passer sa donnée et ses communications téléphoniques mais il souhaite en général garder son autocom.
Car comme tu le souliganait fort justement tout les clients savent que leur autocom est disponible dans 99,99% des cas et cela les rassurent car ils savent que ce n'est pas le cas de l'informatique.
Mais il est sur que le métier de téléphoniste change en ce moment on demande de plus en plus de service ip sur les pabx et cela est normal.
Mais la question est dans un déploiement ip est quel cout est pret à supporter le client switchs niveau 2 avec QOS programmé et ippabx l'investissement est lourd et la téléphonie traditionnelle à encore quelques années à vivre.
Je vais vous raconter une anecdocte sur 3com et l'IPPABX :
chez un client l'informaticien nous mets dehors en disant que la téléphonie est morte au client et le passe sur ip résultat le client n'a plus de renvoi et le dixième des facilitée d un 6501 et sa voiip marche mal car les switchs niveau 2 ne sont pas programmer donc 4 coms par switch et la 5 ieme au tas !!!!
Donc je pense mais c'est mon avis propre que les téléphonistes qui résisteront seront ceux qui formeront leurs techs au réseau et à la téléphonie.*
Le second point est le matériel si on voiip pure ou traduction de port x25.
Pour l'instant en ippabx le plus abouti que j'ai pu mettre en place est IPoffice de avaya .
Voip intégré fonctionnalité pabx et cti intégré m ais avaya à un gros historique sur le marché avec le cybergeard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Auteur Message
stormrider
Membre débutant
Membre débutant


Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 5

MessagePosté le: Mer Mar 23, 2005 10:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir

Il est vrai que cela va être difficile au niveau d'assimilation des nouvelles techno pour les techs .Mais il faut aussi dire que c'est valable tant au niveau techs telephonie pure que techs data .
La voip est une techno melangeant la voix ainsi que la data . Il faut de nos jours trouver non seulement un tech connaissant les 2 deux sujets .
Or allez demander à un tech informaticien ce que c'est le QSIG , le Q931 etc ...( pourtant inclu ds le pile h323 ) ou alors allez demander un tech telephonie ce qu'est le SIP le MGCP , ça sera pareil .
Non je pense que le monde TDM restera encore un certain bout de temps car les equipements ainsi que les protocole etc ...sont très stables et il est rare qu'un equipement ne soit pas compatible avec un autre , s'ils discutent VN4 c'est VN4 pas autre chose etc ..
allez demander à cisco de discuter avec quintum en H323 et là vous verrez les problèmes même s'ils utilisent le même protocol or à l'intérieur ils auront intégrer tel ou tel options ou paramètres ce qui complètement différent dans le TDM .
En revanche il est vrai aussi que la VOIP arrive petit à petit mais je dirai que ce n'est encore dans un état de balbutiement .
Quel opérateur de nos jours fait des intercos de bout en bout en VOIP ????
Voilà j'ai encore beaucoup à dire mais le debat peut être long quoi qu'il en soit vive la techno Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auteur Message
chris953
Membre débutant
Membre débutant


Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Juin 07, 2005 7:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que comme toute évolution elle mettra en danger les personnes qui soient par manque de moyens, soient par manque d'envie refuseront ou ne pourront s'adapter. A mon sens les jours des PABX sont comptés. la fiabilité des réseaux va croissante et l'offre est de plus en plus mature. Les intérêts économiques pour les clients sont évidents. Il faut que les personnes qui ne connaissent que la téléphonie se mettent en tête qu'il faut qu'ils apprennent le monde des réseaux. Moi j'ai fait l'inverse, je suis administrateur système et réseau au départ et ma carrière à fait que je me suis retrouvé un beau matin devant deux gros appareils bizarres avec un langage particulier, un Matra 6550 et un 6540. Et bien je m'y suis fait, enfin je comprend pas encore tout, voir mes questions par ailleurs.
Encore une fois se poser la question sur la voie sur IP c'est comme si à l'apparition des traitements de texte savoir si une secrétaire devait s'y mettre ou pas.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auteur Message
Seb_from_SXB
Posteur Moyen
Posteur Moyen


Inscrit le: 12 Juin 2005
Messages: 22
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2005 9:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

En ce qui me concerne, je pense qu'il est moins évident de se mettre à la VoIP qu'à la téléphonie de base, mais pas impossible.

1er soucis : le monde des télécoms est soumis à des normes strictes et matures aujourd'hui un pabx passe des agréments pour être compatibles avec les normes télécoms et si tu le branches sur une ligne "téléphonique" il sera compatible ...
La VoIP c'est pas trop ca, les normes ne sont pas aussi claire que ca et ne sont pas toujours respecter à la lettre par les constructeurs. Example: le H323 de machin n'est pas toujours compatible avec le H323 de truc car chacun à interprété la norme à sa sauce et aucun organisme n'est aller vérifier si il respect au poil la compatibilité.

2ème points: j'ai discuter avec beaucoup d'installateurs qui n'ont pas envie d'évoluer alors qu'ils ont quelque chose qui fonctionne parfaitement (un cable direct entre ton poste et le pabx).

De mon point de vue, je pense que les clients feront la différence, d'ici quelques années tous sera sur le PC (email / téléphone / internet / ... ) et en plus ce sera sans fils et nomade.

La VoIP n'est pas vraiment compliquée si on prend le temps d'y aller progressivement. Mais par contre indispensable, pour l'avenir : imaginez installer de la voix sur WiFi sans n'avoir jamais vu de la VoIP Shocked

Aussi je pense que les fabriquants de PABX qui s'y sont mis de puis quelques temps ont tout intérêt et peuvent aider à prendre le pas au travers des docs / formations et support technique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auteur Message
ebuy
Membre débutant
Membre débutant


Inscrit le: 20 Juin 2005
Messages: 2
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2005 9:23 am    Sujet du message: Adaptation, intégration... Répondre en citant

Salut.
Depuis plus de 20 ans téléphoniste, j'ai connu de la fin de l'électromécanique à la Toip toute l'aventure évolutive du pabx d'entreprise.
Aujourd'hui sans formation ni migration du savoir pas de chance pour un téléphoniste demain, ou alors il viendra juste expliquer comment marche un téléphone ou changer un étiro...(manoeuvre payé au SMIC!)
Migrer vers la data n'est pas chose aisée et beaucoup ne pourront pas s'y retrouver. Mais à l'inverse, et je le vis quotidiennement, comprendre la téléphonie n'est pas non plus facile pour les informaticiens et aujourd'hui c'est égalité dans les 2 camps.
Effectivement nous sommes en pleine période de convergence et l'atout du technicien télécom c'est de connaitre son client, savoir ce que service veux dire, et être indispensable!! (pas de téléphone c'est le kaos!).
Il est bien vrai que certaines entreprises informatiques prennent des clients aux téléphonistes traditionnels, car elles parlent d'homme de data à homme de data, mais elles s'appuient pratiquement toutes sur des infrastructures de téléphonistes aujourd'hui (je suis sous traitant pour quelques unes!!), demain les personnels seront formés...
Les téléphonistes qui passent le cap de l'IP se trouvent confrontés à pas mal d'embuches pour intégrer les réseaux clients, pas aidés par les informaticiens en place et qui n'ont souvent pas été intégrés au projet.
Un câble cuivre c'est simple face à un réseau construit de différents matériels et protocoles avec par dessus tout ça un besoin de sécurité de données...

Alors effectivement, les téléphonistes d'aujourd'hui doivent faire 2 choix essentiels:
1 Choisir d'évoluer (s'adapter ou périr)
2 Choisir l'entreprise qui le leur permettra

Pour une entreprise de télécom voulant compter dans les années à venir:
1 Ce n'est pas sur le matériel que l'entreprise va se développer mais sur le service.
2 Elle doit enrichir ses équipes de techniciens avec des ingénieurs réseau
3 Elle doit réussir l'osomose entre ses techniciens voix et ses techniciens data...
Et que nul ne s'y trompe, demain plus de pabx à l'horizon mais des serveur (les gros constructeurs y sont déjà!) de la vente de licence, de l'intégration et de la qualité de service.
_________________
Avaya Expert
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auteur Message
lolo63
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 14 Juin 2004
Messages: 182
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2005 9:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bien le bonjour à tous,

La VOIP ???

C'est vrai c'est une belle technologie, nous les téléphonistes depuis sa sortir, nous nous retrouvons mis au placard par des société énorme qui pensent que l'informatique est plus fort que la téléphonie.

Mais que de sotise!! Aujourd'hui, les boîtes d'informatique font des partenariats avec des sociétés de téléphonie, pour ainsi prendre le pas, il viennent de s'apercevoir que la pratique est beaucoup plus dur que de grands discours...............

L'unification sur PC certe reste l'avenir, mais il faut tout de même savoir que nous les français, avec notre pyramide des ages, et notre chauvinisme, restons tout de même bien campé sur nos position, et que le changement fait peur.

Une autre chose est importante aujourd'hui, beaucoup de réseau client ne sont pas adapter à la mise en place de la VOIP, certe l'argument de l'économie ( soit la gratuité des communications entre site...) séduit le client, mais lors de la présentation du devis aux société le client se dit tout bonnement restons sur de la téléphonie classique et attendons encore un peu...

Aujourd'hui n'importe quel client nous dira, avec le téléphone je n'ai pas de gros souci, c'est fiable, par contre l'informatique beaucoup moins.....

La VOIP il faut y aller, et cela avec méthode et intéligence.
Arrêtons de ce dire je suis plus fort ou moins fort....

Messieurs de l'informatique, nous avons besoins de vous , mais vous avez aussi besoin de nous.

Pour décider les gens à utiliser un système, c'est beaucoup plus facile de le faire quand sa descripion général est reprise en coeur, plutôt que d'essayer de ce "bouffer" mutuellement....

Non les téléphonistes seront toujours là, certe il faudra des formations, mais comme pour tout, quand un nouvel autocom arrive, on se forme, et bien là c'est tout comme, formons nous, et travaillons ensemble!!

De toute façon si nous on doit se former, les informaticiens aussi sont logès à la même enseigne....

Non ne sommes pas près de mourrir, mais par contre je rejoins les dires de Marc, nous sommes maintenant des téléphonistes-réseaux, donc on prend du grade....

Voilà mon opignons, certe plus analitique que technique, mais peutêtre plus généraliste.


A bientôt et bon courage à vous Technicien-réseau et informaticien.


LOLO63
_________________
LOLO63
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Page 1 sur 1


mot clé : intrusion dos menace post est reseau attaques vpn authentification les elle la aide une pour voip securite telephonistes forum

Copyright © 2011-2015 architoip.com. Tous droits réservés. Les marques et marques commerciales mentionnées appartiennent à leurs propriétaires respectifs. L'utilisation de ce site Web sécurité implique l'acceptation des conditions d'utilisation et du règlement sur le respect de la vie privée. IP VPN LAN Sécurité entreprise Expert de votre Infrastructure Serinya Operateur Telecom